L'ACTUALITE DE LA PISCINE & DU SPA RSS

27

Le défi du traitement de l'eau


Imprimer
  

 

Une baignade sans souci au moyen d'un traitement d'eau optimal : interbad 2018 présente les tous nouveaux développements.

 

Se baigner, patauger et nager sont considérés pour de nombreux citoyens comme, bien évidemment, une activité de vacances, de sport et de loisir. Rien qu'en Allemagne, le nombre des visites de piscine se situe, selon les approximations de la Société allemande de la technique des bains (Deutschen Gesellschaft für das Badewesen e. V.), à Essen, autour de 300 à 400 millions par an.

 

 

Interbad 2018

 

 

En Espagne, le deuxième plus important marché de piscines et des accessoires pour piscine en Europe, avec en 2017 une croissance d'environ 9 pour cent, il existe plus d'1 million de piscines privées.


Des exigences et des attentes multiples


Que l'eau de piscine et de bassin de baignade soit attractive, aussi claire que possible ainsi qu'exempte de germes et d'agents pathogènes, cela constitue une attente évidente pour de nombreux baigneurs et propriétaires de piscine. De nombreux utilisateurs de piscines ne sont toutefois pas conscients de la complexité à laquelle est confrontée la technique d'ingénierie des procédés de nettoyage, filtration et désinfection pour pouvoir maintenir l'eau de piscine la plus claire et exempte de germes possible. De nos jours, les tendances qu'on observe en matière de traitement de l'eau sont les suivantes :

‚óŹ Le baigneur se montre de plus en plus exigeant sur le plan de la qualité, de l'équipement, de la fiabilité du fonctionnement et des prestations de service dans les piscines et dans les spas.
‚óŹ Les exploitants de bains recourent fréquemment à des prestations de services et de conseils pour pouvoir satisfaire les exigences en constante progression d'un fonctionnement de piscine fiable et efficace et pour pouvoir simultanément se concentrer sur leurs compétences clés.
‚óŹ La numérisation des processus offre en permanence des aides complètes en matière d'entretien et d'exploitation de piscines et de spas.
‚óŹ Du fait de la constante amélioration des procédés d'analyse, les exigences des normes à respecter en matière de qualité de l'eau, de sécurité et de rendement énergétique des piscines, des spas et des saunas se durcissent simultanément.


Sortir le meilleur d'une réflexion interactive


Outre l'augmentation des moyens mis en jeu, déclare le président du cercle de travail de la FIGAWA et directeur général de Wassertechnik Wertheim GmbH & Co. KG, Jürgen Elgg : "il est maintenant question d'une analyse factuelle et d'une évaluation sur une base scientifique rigoureuse et claire des conséquences exactes en cas de résultats positifs sur ce sujet en partie émotionnel. Les activités initiées par la FIGAWA pour la création d'une base de données améliorée permettant l'évaluation de valeurs limites ou de valeurs recommandées judicieuses dans les corpus de règles, constituent, à notre point de vue, une action importante pour les exploitants de bains".


Les exploitants de bains, publics comme privés, ne peuvent faire face à la pression sur les coûts due à l'augmentation constante des prix de l'énergie et de l'eau en parallèle à des exigences d'hygiène croissantes, que par une technique d'ingénierie efficace. "Pour y voir clair dans la jungle des multiples possibilités, il est rarement judicieux de se concentrer seul sur un domaine, il convient au contraire de réfléchir et de traiter de manière interdisciplinaire et interconnectée" déclare Stefan Mersmann, ingénieur spécialisé dans le traitement de l'eau des piscines et directeur de l'entreprise bt plan GmbH.

"La numérisation offre des possibilités fascinantes pour, par ex., régir et améliorer la qualité de traitement et le rendement énergétique des piscines, spas et saunas. Néanmoins, une station thermale entièrement automatisée sans collaborateur qualifié et fortement motivé sur place et dans une salle de commande, il n'y en aura vraisemblablement toujours pas dans 20 ans", déclare également Mersmann, qui exerce également la présidence de la Société allemande de la technique des bains (Deutschen Gesellschaft für das Badewesen e. V.).

Selon Mersmann, les secteurs spécialisés en hydraulique, technologie des procédés, chimie, hygiène et microbiologie, qui auraient tous leur propre influence sur la qualité de l'eau à prendre en considération, sont trop diversifiés. Des collaborateurs bien formés, qui, à l'aide de la numérisation, ont su tirer le meilleur d'une installation de traitement de l'eau, ont joué ici un rôle déterminant.


Le salon professionnel de la piscine, du sauna et du spa, interbad, propose, aux opérateurs de grandes installations publiques comme aux propriétaires de piscine privées et de spas, des informations très diversifiées sur les produits, des conseils d'experts et des informations sur tous les domaines de la construction de piscines. Des fabricants renommés, des constructeurs d'installation, des architectes et des ingénieurs spécialisés en piscines, de même que des associations professionnelles et des institutions, proposent des prestations de conseil sur différentes problématiques. La prochaine édition d'interbad aura lieu au parc des expositions de Stuttgart du 23 au 26 octobre 2018.
 

 

 

Communiqué de presse

 

 

 

La Redaction - -
En savoir plus:
Contacter MESSE STUTTGART INTERBAD [email protected]
Site de l'auteur http://www.interbad.de


Voir également:
Voir également interbad 2018 soigne son image de marque internationale - ( Actualités )
Voir également Le salon international interbad relooké pour 2018 ! - ( Actualités )
Voir également Public international à fort pouvoir d'achat - ( Actualités )


Contacter MESSE STUTTGART INTERBAD:

Votre nom :

Votre email* :

Saisir le code de sécurité* :
Votre message* :





23841