L'ACTUALITE DE LA PISCINE & DU SPA RSS

27

UN MOMENT AVEC… Eric GUIMBERT et Gwénaëlle BOUGET de PROCOPI


Imprimer
  

 

Eric GUIMBERT

Eric GUIMBERT

Directeur du Bureau d’Etudes

et de l’Industrialisation

 

À la demande de ses clients professionnels, PROCOPI réalise pour les piscines privées et de collectivités différentes études concernant l’hydraulique, la filtration, le chauffage, la déshudimification…, par le biais de son BETech (Bureau d’Etudes Techniques).


Nous avons rencontré à Rennes, Éric Guimbert, Directeur du Bureau d’Etudes et de l’Industrialisation et Gwénaëlle Bouget, Responsable Méthodes.


Quand a été créé le BETech de PROCOPI ?


Éric GUIMBERT : Afin de permettre aux professionnels de la piscine de bénéficier de nos travaux en hydraulique, nous avons décidé en 2012 de mettre en place un service d’études et d’Industrialisation. Ces travaux portaient à la fois sur les produits, la formation et le service aux clients et ont ainsi donné naissance au BETech.
Au départ, l’accent fut porté sur l’optimisation hydraulique, l’objectif étant de conjuguer performances et économies d’énergie pour l’utilisateur. Grâce à l’acquisition de logiciels, nous éditions déjà à l’époque un document à caractère commercial, mais mentionnant également les éléments techniques factuels motivant la prescription de matériels (type de pompe, temps de filtration, etc.). Notre client professionnel, à l’origine de la demande d’étude, avait donc en main un outil d’aide à la vente complet, à remettre à son client.

 

Gwénaëlle BOUGET

Responsable Méthodes

et BETech

 

Gwénaëlle BOUGET : Par la suite, chaque année nous avons ajouté d’autres offres d’études, en complément des études hydrauliques. Chaque étude réalisée au BETech nécessite une technicité ou des logiciels spécifiques. Dès lors qu’une demande revêt un caractère technique, l’étude se fait, non plus en agence, mais au BETech.

 


Donc au démarrage, il y avait le BETech pour l’hydraulique et la filtration, et ensuite ?


Éric GUIMBERT : Nous y avons ajouté les études sur nos alarmes Vigie, qui nécessitent l’implantation précise de capteurs dans le bassin pour un fonctionnement optimal. Puis, nous avons créé des études pour le nettoyage intégré des bassins, avec pour objectif le positionnement optimal des buses.

 


Pour le chauffage, vous réalisez aussi des études ?


Tout-à-fait. Nous avons mis à jour notre logiciel, avec la collaboration du CSTB, en y intégrant les nouvelles pompes à chaleur Inverter. Ce logiciel nous permet depuis cette année de fournir une étude calculant le coût exact de la consommation électrique, mois par mois, selon les régions.
Nous fournissons également depuis l’an passé des études sur le dimensionnement en matière de déshumidification, grâce à une collaboration avec notre nouveau partenaire en gainage.
Actuellement, nous développons une offre d’étude sur notre membrane Alkor pour collectivités. Il s’agit de proposer des plans de calepinage, destinés à optimiser la pose du matériau, toujours dans une optique d’économies pour le client.

 


Le service fonctionne avec combien d’ingénieurs ?


Nous avons formé 4 personnes au sein du BETech, chacune spécialisée dans un domaine : nettoyage intégré, chauffage, déshumidification et hydraulique. Cependant, toutes ont été formées sur les 4 postes.

 

Equipe BETech PROCOPI

Gwénaëlle BOUGET, Steve SYLVANISE, Manuel FUENTES, Myriam GANDON et Anthony POISSEL

 


Toutes les études sont issues du BETech ?


Oui, aucune étude n’est externalisée. Nous pouvons nous appuyer sur nos partenaires pour le nettoyage intégré et la déshumidification notamment, qui ont aussi leur bureau d’études. Nous consultons également en interne nos ingénieurs du bureau d’études, Sylvain GAUTIER et Fanny HOURLIER, qui ont participé aux formations et au développement des études avec Gwénaëlle.

 


Dans quel délai fournissez-vous une étude ?


Le délai mis en place pour la plupart des études est de 48 heures, et nous tenons à l’honorer. Dans les faits, c’est d’ailleurs plutôt entre 24 et 48h. Cependant, cela peut être un peu plus long pour les études des piscines publiques, notamment lorsque cela exige de répondre au CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières).
Nous revérifions entièrement l’étude en parallèle de celle du client.
Notre approche est différente, notamment en matière d’hydraulique, dans des établissements où la filtration est active 24h/24, 7 jours/7. La part de la consommation électrique est capitale dans l’étude, car elle représente un investissement considérable pour de telles structures. Leurs critères reposent sur la fiabilité du matériel, les économies d’énergie et le retour sur investissement.

 

Banc d'essais pertes de charge

Banc d'essais pertes de charge

 


Combien d’études réalisez-vous chaque année ?

 

Notre offre étant multiple en la matière, le chiffre est assez important. En 2016, nous comptabilisions 1 200 études depuis la création du BETech, soit environ 400 chaque année. En juillet de cette année, nous enregistrions déjà 100 études de plus que l’an passé à la même période. C’est donc un besoin croissant pour nos clients et une franche réussite ! Les professionnels en sont très satisfaits.

 

 Banc d'essais PAC

Des pompes à chaleur au banc d'essais

 

Notre politique est avant tout de valider techniquement tous les services proposés par le BETech. Nous réalisons tous les tests sur nos bancs d’essai : le calcul des pertes de charge pour les études hydrauliques, la puissance et le COP (Coefficient de Performance) en situation pour les pompes à chaleur, etc. Nous entrons ensuite ces données dans notre nouveau logiciel, qui effectue les calculs au plus juste pour obtenir les courbes de performances. Alors que la norme nous impose de tester 1 ou 2 appareils par gamme, nous avons fait le choix de les tester tous !

Il ne s’agit donc pas d’extrapolation de performances, mais bien de caractéristiques techniques testées et prouvées en situation. Nous connaissons parfaitement ainsi le « code génétique » de chacun de nos produits.

 

Banc d'essai chauffage

Banc d'essais chauffage

 


Pourriez-vous nous développer un exemple en chauffage et déshumidification ?


Dans cette étude, le client a renseigné plusieurs paramètres : volume, forme et dimensions de la piscine (enterrée ou non, type de parois...), température souhaitée pour le chauffage,
période d’utilisation, nombre d’utilisateurs, code postal (pour l’altitude et le climat)... Pour ce cas précis, la piscine est implantée sur Rennes (35) à une altitude de 42 mètres.
Nous travaillons avec des stations météos en France et dans les DOM TOM, et à l’étranger dans 50 pays du globe, afin d’affiner le critère du climat dans nos données.
Le cœur du calcul du logiciel, développé par le CSTB, délivre heure par heure les pertes et apports thermiques, tenant compte de tous les cas de figures possibles. Il émet également une recommandation des matériels adaptés à l’ensemble de ces données croisées.

 

Le client repartira aussi avec son estimation de consommation électrique. Sur l’étude nous lui indiquons la puissance nécessaire pour chauffer sa piscine intérieure de janvier à décembre. Les courbes indiquent que sur toute l’année, le besoin en chauffage reste toujours inférieur à la capacité de la pompe à chaleur. Sont indiqués également les COP moyens, mois par mois et les régimes de fonctionnement de la PAC.
On voit ici, que la PAC va tourner à plein régime en janvier et décembre, alors qu’en juillet et août elle ne travaillera qu’en bas régime. Le bilan est que le coût en électricité pour ce cas de figure sera de 117 euros en janvier par exemple et 33 euros en mai, pour chauffer sa piscine.
 

Etude Chauffage PROCOPI

Exemple d'étude qui peut comporter jusqu'à une dizaine de pages

 

 

C’est en effet très précis.


Le but est que le client se rende vraiment compte de ce qu’il va dépenser et pourquoi.
C’est la même démarche avec un déshumidificateur. Nous préconisons un appareil, nous réalisons un plan du gainage, selon toutes les données fournies par le client (parois filtrées, pleines, isolées ou non,...). L’étude délivrée au final compte16 pages argumentées, personnalisée avec le logo du client.

 


Et tout ça en 48 h ?


Le plan de gainage prend un peu plus de temps. La plupart du temps nous prenons contact avec le client pour faire un point sur le chantier. Ensuite, nous pouvons nous pencher sur l’optimisation du réseau de gaines en 3D.

 

Banc d'essais pompes

Des pompes au banc d'essais

 


Quel autre type d’études réalisez-vous encore ?


Nous réalisons des études de Spas publics, pour les installations in situ, en béton. Notre fournisseur effectue l’étude aéraulique pour le blower et notamment son dimensionnement.
L’étude comprend également la filtration et le chauffage.
Nous réalisons également des études pour le dimensionnement de bacs tampons avec notre logiciel.


Conclusion ?


Nous restons à l’écoute de nos clients pour proposer de nouvelles études en adéquation avec le marché.

 
 
 
 
Spécial COLLECTIVITES N°2 - 2017
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


 

 

 

 

 

La Redaction - -
En savoir plus:
Contacter PROCOPI [email protected]
Site de l'auteur http://www.procopi.com


Voir également:
Voir également BWT partenaire officiel du Stade Rennais Ligue 1 Conforama - ( Actualités )
Voir également Les clients de PROCOPI et BWT France invités au Grand Prix de France de F1 au Castellet - ( Actualités )
Voir également Participez aux Journées Professionnelles Procopi 2018 le 22 février à CLAIREFONTAINE-EN-YVELINES - ( Actualités )
Voir également Bondes et grilles de fond AquaMatic grand débit pour les piscines publiques - ( Nouveautés )
Voir également Des finitions esthétiques jusqu'au bout de l'échelle de piscine - ( Nouveautés )
Voir également EdenStep : l’escalier sur-mesure industrialisé par PROCOPI - ( Nouveautés )


Contacter PROCOPI:

Votre nom :

Votre email* :

Saisir le code de sécurité* :
Votre message* :





23841