L'ACTUALITE DE LA PISCINE & DU SPA RSS

23282

Colloque La Piscine De Demain à Château Thierry : un partage d’expérience indispensable


Imprimer
  

 

Déjà le 19e colloque organisé par La Piscine De Demain ! À raison de 2 colloques par an, l’information est dense. Et malgré cette fréquence soutenue, on se rend compte à quel point elle est essentielle pour notre profession. C’est certes un lieu commun de dire que tout va désormais très vite dans notre monde et pourtant il faut reconnaître que ce secteur de la piscine collective est, plus que tout autre, en perpétuel bouleversement.

 

Citélium

Ouvert depuis septembre 2016, le Citélium constitue un évènement d’importance

pour toute la région, y compris pour les communes voisines de la Marne

et de la Seine-et-Marne. L’investissement porté par la Communauté de Communes

de la région de Château-Thierry (CCRCT) a bénéficié d’un niveau de subventionnement

tout à fait exceptionnel, puisque la Région et le Département y ont contribué chacun

à hauteur de 6 M€ et l’Etat, via le Centre National pour le Développement du Sport (CNDS),

pour 0,65 M€, la collectivité territoriale étant en charge des 3,85 M€ restants.

 

Pourquoi ? Parce qu’il est toujours en recherche de solutions pour répondre à la fois aux besoins d’usagers aux comportements en pleine mutation, aux exigences croissantes d’économies d’énergie et de protection de l’environnement, tout en maximisant le confort des utilisateurs. On va de gageures en gageures et c’est pour cette raison qu’au-delà des solutions théoriques, des études de cas pratiques, il faut savoir partager l’expérience positive mais aussi et surtout négative. La vraie question, celle qui fait avancer, reste en effet, le plus souvent : « Et si c’était à refaire ? ».


Une fois de plus, ce colloque, avec des partages entre professionnels venus de tous les horizons – des collectivités maitres d’ouvrage jusqu’aux fabricants d’équipements, en passant par les bureaux d’études et par les délégations de service public – a permis, comme son nom l’indique, de construire la « piscine de demain ».

Citélium

Le colloque de la Piscine De Demain, en visite

sur le site, a accueilli plus de 200 personnes.

 

Ce 19e colloque, organisé en décembre dernier conjointement avec la Communauté d’Agglomération de la région de Château-Thierry, a cette fois-ci permis de découvrir le centre aquatique Citélium, situé dans la ZAC de la Moiserie (02).


Représentatif du complexe aquatique « nouvelle génération », il s’étend sur plus de 4 000 m², dont 430 m² de bassins. Orienté vers les loisirs sportifs, le centre aquatique dispose également d’espaces dédiés aux jeux, au fitness et au bien-être. L’équipement se compose d’un bassin d’apprentissage de 180 m², un bassin sportif de 25 mètres sur 8 couloirs, une pataugeoire de 40 m², un toboggan, une plage aqualudique, une zone bien-être (hammam, saunas, spas), un espace forme (salle cardio musculation, salle de cours collectifs) animé par le « Club Body Fitness Les Mills », et une zone d’administration. Des espaces extérieurs ont aussi été aménagés : plages minérales, solarium végétal, plages aqualudiques.

 

Citélium

Le Citélium a remplacé l’ancienne piscine communale ouverte depuis 45 ans.

Au-delà des seuls aspects ludiques et sportifs, ce complexe a pour vocation d’assumer

un vrai rôle social pour la région. Il emploie aujourd’hui, au total, une vingtaine de salariés.

 

Citélium

Traitement à l’ozone, bassin en inox polymérisé, système Poséidon pour la détection

de corps inertes par caméras fixées au plafond et sous l’eau, déshumidification EcoEnergie…

tout a été mis en œuvre pour assurer à la fois confort, sécurité et économies.

Ici, le bassin zen avec une eau chauffée à 33°C.

 

 

Citélium

Le hammam

 

Citélium

Objectif fixé : 215 000 entrées/an,

le complexe étant en capacité d’accueillir

jusqu’à 1 000 personnes.
Parmi la vingtaine d’employés, 6 des 8 salariés

de l’ancienne piscine (3 maîtres nageurs, 1 agent d’accueil et 2 agents d’entretien) ont choisi

de conserver leur poste et sont désormais

rémunérés par la Communauté de Communes.
 

S’agissant de l’architecture, le complexe a bénéficié du savoir-faire du cabinet d'architecture Chabanne + Partenaires et du bureau d'études KÉO Ingénierie. L’architecte a conçu le projet en prenant en compte la réalisation future d’équipements touristiques et de loisirs à proximité (un hôtel, un restaurant et un bowling).

 

La réalisation veut assurer un équilibre savant entre esthétique et fonctionnalité, suivant le précepte de Jean de la Fontaine, originaire de la région ! La lumière et la transparence, comme désormais pour la plupart des projets, sont au cœur du dessin architectural.


À noter que ce complexe aquatique suit la tendance qui veut que la gestion des piscines publiques, dès que cela est possible, soit confiée à une Délégation de Service Public. C’est donc une DSP - le groupe S-PASS - qui a été choisie pour assumer l’exploitation et l’animation de Citélium.

 

Réalisation par macro-lot


Chaque schéma de réalisation a ses avantages et ses inconvénients : le MGP (Marché public Global de Performance) avec le REM (marché de Réalisation et d'Exploitation/Maintenance) ou le CREM (marché de Conception, Réalisation, Exploitation/Maintenance) par exemple… Ici, c’est la pratique du macro-lot qui a été adoptée. Elle a été confiée à Bouygues Energies & Services pour la réalisation des travaux de traitement d’eau (circuit de filtration des bassins et toboggan, ozonation, animations aquatiques, régulation automatique), de chauffage traitement d’air (production de chaleur, déshumidification thermodynamique des halls bassins, production d’ECS, GTC) et de plomberie (réseaux de plomberie, appareils sanitaires, protection incendie).

 

Citélium

Situé au nord de l'agglomération, sur une parcelle de près de 2 hectares

dans la zone de la "Moiserie", le centre aquatique a nécessité 2 ans de travaux,

selon les délais prévus. La qualité du relationnel a toujours présidé aux nombreuses réunions

de chantier avec tous les intervenants : architecte, coordinateur local, entreprises

(essentiellement locales et régionales), des travaux de terrassement jusqu’à la décoration.



Lionel Vallat, Responsable Développement, Grands Projets & Espaces Aquatiques, Bouygues Énergies & Services, a pu présenter les avantages de l’allotissement en macro-lots : « Cette alternative à la consultation en lots séparés ou en entreprise générale permet de limiter les interlocuteurs en phase de travaux et de garantir coûts et délais, tout en ayant des spécialistes. Sur ce projet, l’allotissement a permis le développement de la synthèse Fluides sur plans 3D et l’accomplissement de plus de 1 000 heures d’insertion uniquement sur le macro-lot Fluides, avec un impact sur l’emploi local. Nous avons également pu recourir sur la partie Plomberie à de la sous-traitance locale, choisie en accord avec le maitre d’ouvrage, en lots séparés… la loi MOP n’aurait pas permis la prise en compte du critère de proximité géographique ».
 

 

 

 

La piscine s’internationalise !



Comme l’a justement analysé Thierry Boeglin (ancien Président de l’association « La Piscine De Demain », Directeur de Poséidon, Expert international en normalisation, Expert judiciaire près la Cour d’Appel de Versailles), la piscine ne peut plus se concevoir avec notre seule vision française, même si nous pouvons être fiers de nos avancées en la matière.


« Je peux vous assurer que nos piscines publiques françaises sont parmi les plus avancées dans bien des domaines et que notre créativité est exemplaire, indique t-il. Nous devons persévérer, tout  en veillant aux évolutions des marchés qui nous entourent. En effet, bon nombre de décisions se prennent aujourd’hui à l’échelle internationale et non plus à l’échelle hexagonale. À titre d’exemple, les normes NF EN 15288, relatives aux exigences de sécurité pour la conception et l’exploitation des piscines, sont actuellement en cours de révision et force est de constater que la représentativité des acteurs français dans le domaine des  piscines publiques est très limitée au sein du groupe de travail.

Certains pays, notamment l’Allemagne, proposent actuellement de nouvelles exigences techniques dans différents domaines, tel que par exemple l’acoustique des piscines. Ces nouvelles propositions sont susceptibles de devenir des obligations, dès lors qu’une majorité de pays les auront acceptées et dès lors que la norme sera référencée dans un marché public ou privé.
Aussi, nos réflexions sur la Piscine De Demain doivent dès aujourd’hui tenir compte de l’ouverture effective de notre marché.
»

 

 

 

 

 

 

 

La Redaction - -
En savoir plus:
Contacter LA PISCINE DE DEMAIN [email protected]
Site de l'auteur http://lapiscinededemain.com/


Voir également:
Voir également Participez au Colloque de la Piscine de Demain à Issy-les-Moulineaux - ( Actualités )
Voir également Participez au prochain colloque de la Piscine De Demain le 14 décembre à Château-Thierry - ( Actualités )
Voir également 3ème Trophée de l’Innovation de « La Piscine de Demain » - ( Actualités )


Contacter LA PISCINE DE DEMAIN:

Votre nom :

Votre email* :

Saisir le code de sécurité* :
Votre message* :





24197