L'ACTUALITE DE LA PISCINE & DU SPA RSS

23841

PISCINES IBIZA : toujours une longueur d’avance !


Imprimer
  

 

Mathieu et Norbert COMBES

Mathieu et Norbert COMBES

 

C’est le credo de la famille Combes ! Norbert, le fondateur, avait déjà en son temps imposé la technique de la projection simultanée pour la fabrication de ses coques polyester.

 

Aujourd’hui, son fils Mathieu perpétue avec brio la tradition familiale, ancrée dans l’innovation, en poursuivant la robotisation de ses sites de fabrication. Histoire d’une entreprise qui a toujours une longueur d’avance…
 


Rappelez-nous tout d’abord la particularité de la fabrication des coques PISCINES IBIZA ?


Nos coques sont réalisées selon la technique de projection simultanée de la résine, du catalyseur et de la fibre de verre. Contrairement à la fabrication « au contact », généralement utilisée, la projection simultanée permet une imprégnation maximale des différentes matières premières.

 

Ce procédé exclusif a le considérable avantage d’assurer une parfaite régularité d’application et par conséquent, une qualité constante de nos coques. Mon père avait eu l’idée de prendre pour modèle les grandes usines américaines de fabrication d’objets divers en polyester pour créer des piscines. Il a su transférer ce savoir-faire pour l’appliquer aux bassins coques polyester et a fondé PISCINES IBIZA en 1987.

 

Projection simultannée IBIZA

Gros plan sur la technique de projection simultanée

 

 

C’était vraiment révolutionnaire pour l’époque ?


Oui et ça l’est toujours, puisqu’aujourd’hui nos coques sont les seules au monde à être conçues et fabriquées du début à la fin avec cette technique. Mais la vision novatrice de mon père ne s’est pas arrêtée là. Il a souhaité mettre en place 2 sites de fabrication 100 % français et parfaitement élaborés – sur Argenton (36) et Pia (66), notre site historique - sans se disperser, avec l’ambition d’améliorer les conditions de travail du personnel, amené à manipuler des produits dangereux, tout en produisant mieux et plus. Pour répondre à ce double objectif, il était nécessaire de passer par la robotisation de la fabrication.

 

C’est tout d’abord l’usine d’Argenton qui a été robotisée, il y a 10 ans. Son exceptionnelle efficacité nous a motivés à robotiser à présent celle de Pia, en améliorant encore le process, grâce à ces 10 années d’expérience. Nous en avons également profité pour agrandir notre surface de production de 500 m², ainsi que notre espace de stockage de 400 m², afin de passer à 3 000 m² couverts en production et 2400 m² de stockage pour la centrale d’achat.

 

usine ibiza piscines

Usine de Pia

 


Concrètement, qu’est ce qui est « robotisé » ?


Tout d’abord le déplacement des moules. Nous bénéficions d’un véritable « carrousel automatisé » qui nous permet d’intervenir à loisir et d’avoir les moules toujours abrités, à l’intérieur de l’entrepôt. Les moules sont donc parfaitement entreposés au sec et au propre, sans subir les salissures dues aux conditions climatiques. Ils demeurent protégés de la condensation et des différences de températures, qui sont inévitablement dommageables lors de l’application des matières premières.


Cette automatisation offre donc une préservation des moules exceptionnelle, un évident gain de temps, mais aussi un réel confort de travail. En effet, pour leur protection les différents intervenants ne sont plus contraints d’effectuer eux-mêmes le déplacement sur rail de ces géants de plus de 2 tonnes ! Les risques d’accidents pour le personnel et de casse pour les moules sont ainsi proche de zéro.

 

robotisation piscines BIZA

La robotisation a permis des conditions de travail optimales pour toute la masse salariale


 

Il faut signaler que l’automate a été mis au point par une entreprise française, selon un cahier des charges rigoureux. Cette première phase de déplacement automatisé sera suivie par la robotisation de la fabrication, dès l’année prochaine sur Pia. Une organisation, étape par étape, qui nous permet de maintenir notre rythme de production.


 

En plus de la qualité, c’est donc aussi la capacité de production qui s’améliore ?


Bien sûr. A titre d’exemple, une fabrication manuelle permet de finaliser 3 coques par jour, alors qu’avec notre système robotisé, nous sommes capables de produire 7 bassins dans la journée. Soit presqu’une piscine par heure produite.

Il faut aussi préciser que cette robotisation ne s’est pas faite au détriment de la masse salariale.

Non seulement leurs conditions de travail se sont considérablement améliorées comme nous l’avons vu, mais le nombre de nos salariés est resté le même, justement pour faire face à cette augmentation de production.

Il s’agit donc d’un lourd investissement, mais qui se trouve compensé par cet accroissement du nombre de pièces produites.


 

Quelle est aujourd’hui votre capacité de production ?


Pour 2018, nous devrions atteindre les 1 600 bassins, pour les 2 sites. Sachant que notre capacité de production est de 4 000 coques/an, nous sommes aptes à répondre à l’augmentation de la demande, telle que celle enregistrée depuis trois ans à hauteur de 20% chaque année.

 

 

Quel regard porte votre père sur cette incontestable réussite ?


Mon père a été un visionnaire dès le début de l’aventure. Il avait déjà pressenti l’inéluctable évolution des conditions de travail, de la restriction de l’utilisation des produits chimiques, et de la nécessité de se démarquer avec une qualité irréprochable et constante. Pour lui, il était évident qu’il serait de plus en plus compliqué et peu souhaitable de produire dans des conditions trop « artisanales ».
Le présent lui donne déjà raison et à plus forte raison l’avenir. Mon père est bien évidemment fier des résultats actuels, même s’il ne participe plus à la vie de tous les jours de l’entreprise, mais il est encore le Président d’Honneur et c’est un avantage incontestable pour moi de l’avoir à mes côtés afin de profiter de son expérience.



Et pour parler concessionnaires…


Sur les trois dernières années, nous sommes passés de 45 à 82 concessionnaires avec un objectif à 90 dès novembre prochain, à l’occasion du salon Global Piscine Europe de Lyon. Notre ambition est de parvenir à 120 concessionnaires d’ici 2021. Cependant, notre sélection est devenue plus exigeante, car  nous recherchons des entreprises qui adhéreront à la marque à 100 %.

Depuis trois ans, nous avons énormément développé notre centrale d’achat, en proposant des produits innovants issus des plus grandes marques, dont certains ont même pu être personnalisés à la marque PISCINES IBIZA. Nous fournissons également un catalogue produits tourné vers le particulier. Nous proposons désormais un concept avec des solutions aidant nos concessionnaires à développer leur activité.

Ce type de partenariat gagnant-gagnant fera ainsi perdurer l’esprit familial de notre entreprise, qui a toujours permis de travailler dans une bonne ambiance et avec un sens de l’entraide qui mérite d’être signalé. Chaque concessionnaire, par exemple, a mon numéro de portable et peut me joindre directement, à tout moment, pour une réactivité hors-pair !

 

 

 

 

Spécial PROS n°29 - 2018

 

 

 

 

 

 

â–ş Article paru dans Spécial PROS n°29 de 2018.

Pour lire l'intégralité du magazine en ligne cliquez-ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Redaction - -
En savoir plus:
Contacter IBIZA PISCINES [email protected]
Site de l'auteur http://www.piscines-ibiza.com/


Voir également:
Voir également PISCINES IBIZA : les 30 ans d’une belle histoire familiale catalane - ( Actualités )
Voir également PISCINES IBIZA a 30 ans ! - ( Actualités )
Voir également Les piscines Ibiza en séminaire en février - ( Actualités )
Voir également La piscine coque BAHIA se transforme - ( Nouveautés )
Voir également Les Spas IBIZA ont leur site web dédié - ( Nouveautés )
Voir également Nouveau modèle de piscine coque personnalisable - ( Nouveautés )


Contacter IBIZA PISCINES:

Votre nom :

Votre email* :

Saisir le code de sécurité* :
Votre message* :





23841