L'ACTUALITE DE LA PISCINE & DU SPA RSS

23841

La commercialisation et l’utilisation de produits à base de peroxyde d’hydrogène (oxygène actif)


Imprimer
  

 

Aujourd’hui, le peroxyde d’hydrogène (oxygène actif) est de plus en plus utilisé pour « sauver » une eau en mauvais état (due souvent à un excès de stabilisant / chlore).
Vous vendez donc ce produit régulièrement en magasin. Mais, depuis le 29 août 2017, un décret est venu réglementer la vente de produits intégrant du peroxyde d’hydrogène à des concentrations supérieures à 12 %.
Ainsi, il est devenu obligatoire de tenir un registre, qui doit comporter diverses rubriques : nom, prénom, date de naissance, adresse, date et lieu de vente, type du produit et quantité, utilisation du produit et signature.

 
 

DĂ©cret Peroxyde d'ydrogene ou oxygene actif

Cliquez-ici pour lire l'intégralité du décrêt

 

Voyez très positivement cette obligation. En effet, votre concurrent (notamment les grandes surfaces) ne pouvant pas gérer un tel document, vous avez en main une force de frappe supplémentaire. Profitez-en ! Votre client obligé de venir chez vous, il sera également enclin à acheter en même temps d’autres produits, des équipements… qu’il ne prendra pas ailleurs.

Mais pourquoi ce nouveau décret ?


Le peroxyde d’hydrogène est aussi un composant qui permet de réaliser un explosif. Aussi, ce décret encadre la vente et l’achat des produits chimiques d’usage courant qui pourraient servir à confectionner des explosifs.
Dès 2013, l’Union Européenne avait obligé tous les états membres à contrôler la vente de ces fameux « précurseurs explosifs ».

Cet enregistrement doit se faire sur un registre papier, coté et paraphé par un commissaire de police ou un commandant de brigade de gendarmerie. Il est rempli chronologiquement sans blanc ni altération.
Ces données doivent être conservées 5 ans.
En cas de cessation d’activité, vous devez remettre dans un délai de 3 mois ce registre à la police ou à la gendarmerie.
 
Certains fabricants comme Ocedis et hth® mettent à disposition de leurs clients un registre d’enregistrement des transactions de tels produits.

Le peroxyde d’hydrogène est commercialisé entre autres par : Mareva (Revatop), Ocedis (Oxyspeed, Ovy Tri, Oxy’choc, Oxysoft), Aqualux (Moon Oxychoc liquide), Gaches Chimie (Agechoc), Bayrol (Bayroshock), hth® (Green To Blue, Baquacare)…

 

 

Exemples de registres :

 

Registre Peroxyde d'oxygene hth Ocedis registre Peroxyde d'hydrogène

 

 

 

 

La Redaction - -
En savoir plus:
Contacter EUROSPAPOOLNEWS.COM [email protected]
Site de l'auteur http://www.eurospapoolnews.com


Voir également:
Voir également C'est le moment de recruter un apprenti Piscinier - ( Actualités )
Voir également Le Spécial COLLECTIVITES N°3 - Piscines, Spas & Equipements se prépare pour septembre - ( Actualités )
Voir également Spécial PROS n°28 est paru : à découvrir en ligne - ( Actualités )
Voir également Si tu ne viens pas au Digital, le Digital viendra à toi. - ( Dossiers )
Voir également VŒUX EUROSPAPOOLNEWS 2018 : ON REPART POUR UN TOUR ? - ( Dossiers )
Voir également Ne manquez pas les éditions Le JUSTE LIEN du premier semestre 2018 ! - ( Dossiers )


Contacter EUROSPAPOOLNEWS.COM:

Votre nom :

Votre email* :

Saisir le code de sécurité* :
Votre message* :





23841