L'ACTUALITE DE LA PISCINE & DU SPA RSS

23124

Entretien avec… Emmanuelle COLLIN, Hydro Sud Direct


Imprimer
  

 

Emmanuelle COLLIN Hydro Sud Direct

Emmanuelle COLLIN

 

Hydro Sud Direct est né en 1983 à Bordeaux, créé par Philippe Remonato. En 1998, naît le réseau et ses 3 premiers membres adhérents, se consacrant aux activités de construction, rénovation et entretien de piscines, ainsi qu’à la vente de matériels de piscines et de spas...

 

S’en suivent l’implantation progressive du réseau en Belgique, puis en Espagne, et le lancement du site marchand piscines-hydrosud.fr sur internet.

En ligne, on y trouve près de 5 000 références produits, plus de 3 000 références de pièces détachées, des fiches techniques, des conseils de pros et toutes les coordonnées des magasins du réseau.


Ce dernier comprend actuellement 135 magasins dédiés à la piscine, au bien-être, à la détente et au jardin, répartis sur les 3 pays. En 2013, le réseau fêtait déjà ses 15 ans d’existence lors du 10e Salon d’Enseignes Hydro Sud Direct, un meeting qui réunit chaque année les acteurs du réseau. La 13e édition du salon, qui se tenait fin octobre 2016 à Bordeaux, a accueilli quelques 400 partenaires.

Nous avons rencontré Emmanuelle Collin, Dirigeante de l’entreprise depuis 2003 et fille du fondateur Philippe Remonato. Elle était accompagnée de Delphine Grosso, Responsable Marketing de l’entreprise, depuis 2005.
Philippe Remonato nous a rejoints au cours de l’interview, pour nous parler de son expérience.

 

13e Salon d’Enseignes Hydro Sud Direct

13e Salon d’Enseignes Hydro Sud Direct qui s’est déroulé le 28 octobre dernier

au Palais des Congrès de Bordeaux Lac.

 

Comment êtes-vous arrivée dans la société ?


Emmanuelle Collin : J’ai ‘baigné’ dans la piscine depuis mon plus jeune âge… J’ai suivi les étapes de la vie d’entrepreneur de mon père dès petite.
Ensuite, j’ai participé à quelques salons de la piscine avec la société Sud-Ouest Filtration (SOFI), le premier quand j’étais en BTS. Étudiante, j’ai aussi passé quelques soirées d’hiver pour apporter mon aide à la rédaction et aux corrections des catalogues d’Hydro Sud et de la SOFI. J’ai travaillé durant l’été 1997, toujours à la SOFI, au service Fabrication. J’y ai découvert les joies de la planification de la fabrication des liners et couvertures, que je gérais à l’époque sur Excel. J’ai prêté main forte également aux équipes du plateau pour le découpage des liners, que l’on effectuait à l’époque à la main.
Puis, en 1999, j’ai effectué mon stage de fin d’études chez Hydro Com (aujourd’hui Hydro Sud Direct), la cellule d’animation du réseau qui venait d’enregistrer ses premiers adhérents.
Et je n’en suis plus repartie !


Par commodité ?


E.C : C’est sûr que j’ai eu la chance d’avoir l’opportunité d’intégrer l’entreprise familiale. Mais rester chez Hydro Sud n’a pas été un choix par défaut ou par facilité. Je dirais que cela a été une évidence.


Quel était votre rôle principal ces dernières années ?


E.C : Mon père et moi formons un  binôme complémentaire. Nous élaborons ensemble la stratégie du réseau, puis nous intervenons chacun dans nos domaines de prédilection. J’ai coutume de dire qu’il a un rôle tourné vers l’extérieur, en relation avec les adhérents, les fournisseurs, les prospects, et moi, un rôle tourné vers l’intérieur de la société, m’occupant de la gestion, du management des équipes, de la communication, du marketing et du web.


Pouvez-vous nous présenter Delphine Grosso ?

 

Delphine GROSSO

Delphine GROSSO

 

E.C : Nous avons recruté Delphine à une époque clé de la vie du réseau. Nous étions en forte croissance et il était nécessaire de s’entourer de collaborateurs ayant une réelle expertise dans différents domaines. Nous avons alors créé de nouveaux postes, dont celui de Delphine, Responsable marketing. Elle fait partie des collaborateurs majeurs de l’entreprise, qui compte aujourd’hui 18 personnes aux services des adhérents.


Delphine Grosso : En effet, à cette période, le nombre croissant d’adhérents impliquait une organisation plus structurée en interne. Les nouvelles recrues ont permis d’apporter un regard extérieur. Comme nous le demandaient Emma et Philippe, nous avons pu apporter une vision nouvelle des attentes du marché, des adhérents et des méthodes de travail.


Si vous nous parliez du 1er magasin Hydro Sud, son histoire, son fondateur ? Que faisait Philippe Remonato au départ ?


E.C : À l’origine, Hydro Sud était une société d’irrigation spécialisée dans le forage, le pompage et l’arrosage pour les particuliers et les collectivités. Philippe Remonato a très vite senti qu’il y avait une demande pour la piscine. Il a donc diversifié ses activités, en autodidacte, et s’est tourné peu à peu vers la piscine.


Comme constructeur, distributeur ?


E.C : Ses équipes techniques lui ont permis de proposer, dès le départ, tous les travaux de construction et d’installation liés à la piscine.
En parallèle, il a développé une activité de distribution en matériel de piscine, en se servant du point de vente créé en 1983, à la création de l’entreprise.

 

Cellule d’animation du réseau Hydro Sud Direct

Cellule d’animation du réseau Hydro Sud Direct


Comment est née l’idée du réseau ?


E.C : À l’époque, le réseau n’existait pas. Sa création ne s’est faite qu’en 1998. Pour développer l’activité de distribution notamment, mon père a commencé assez rapidement à communiquer par le biais de catalogues, supports qui existent toujours dans nos magasins. Il communiquait ainsi sur sa zone de chalandise et même au-delà. Un jour, il a été approché par un confrère de Charente, Daniel Nouhaud, Dirigeant du magasin SOATEC à Angoulême, qui l’a informé du fait que très souvent des clients venaient chez lui avec son catalogue à la main ! Conscient que beaucoup de clients lui échappaient, il voulait savoir de quelle façon disposer de ce catalogue pour créer une dynamique.


Dans la tête de mon père, l’idée a fait son chemin... Très rapidement, avec son conseiller juridique, il a réfléchi au moyen de mettre en commun des savoir-faire, des ressources, tout en restant indépendant. Après un an de travail, le projet a abouti sur le contrat de licence de marque Hydro Sud Direct.


...Philippe Remonato nous rejoint...


Philippe Remonato, en 1999, vous songiez déjà à exporter
votre concept ?

 

Philippe REMONATO

Philippe REMONATO

 

Philippe Remonato : Pas vraiment. En fait, c’est grâce à une rencontre qu’une première implantation s’est faite en Belgique.

 

J’avais parlé à un piscinier belge de mon projet de réseau. Il a tout de suite été intéressé !


Il fut notre premier adhérent en Belgique. Aujourd’hui nous comptons 4 adhérents belges.

 

En ce qui concerne l’Espagne, la 1re implantation date de 2002, avec un magasin situé à Denia, près d’Alicante, géré par un piscinier français, installé sur place.

 

Aujourd’hui le réseau en Espagne compte 53 points de vente.


Combien de magasins à cette époque ?


P.R : En 2001, nous devions être 7 magasins dans le réseau, développé uniquement par le bouche-à-oreille. C’est l’originalité de cette philosophie du réseau qui a suscité un tel intérêt, car nous étions les seuls à proposer un contrat de licence de marque et à laisser la liberté aux entrepreneurs de prendre des décisions pour le bien de leur société. C’était assez original à l’époque. Notre concept se voulait novateur : s’unir pour être plus forts, mais, tout en conservant une liberté d’action totale.


E.C : Les bases du concept ont également été déterminantes. Celui-ci proposait et propose toujours aux adhérents un modèle économique qui repose sur la construction/le service mais aussi sur la distribution de produits. Nous étions, je pense, précurseurs dans cette double activité, qui a permis à beaucoup de nos adhérents des premières années de se diversifier.


En 2008, vous présentiez le e-commerce à vos adhérents. Comment l’ont-ils perçu ?

 

Catalogue 2017 Hydro Sud Direct

 

E.C : Dans le domaine du web, nous avons été pionniers dans l’univers des réseaux de pisciniers. Quand nous avons présenté le projet à nos adhérents, il y a eu forcément des réticences. Même si la majorité a de suite adhéré au projet, il a fallu faire preuve de pédagogie pour convaincre les plus réfractaires.

 

De la même façon que nous fournissions à nos adhérents un catalogue clé en main, ce site a été conçu de façon à offrir un outil de communication facile à utiliser par nos adhérents, sans que cela n’entrave leur quotidien.


D.G : L’image d’internet c’était à l’époque le hard discount. Certains se sont dit « ce n’est pas pour nous…


E.C : …C’est certain ! Mais nous avons l’habitude de la crainte du changement ! Nous avons eu les mêmes réactions dans les années 2000, quand nous avons soumis l’idée d’introduire des piscines hors sol au catalogue. Nous entendions le même argument : « on est des pros et les pros ne vendent pas de piscines hors sol !

 

Encore une fois, la pédagogie fait partie de notre rôle d’animateur du réseau !


Quelle est votre stratégie sur le net ?

 

site internet Dhydro Sud Direct

www.piscines-hydrosud.fr

 

E.C : Le site a été conçu avec deux objectifs :

permettre aux points de vente de promouvoir leur offre produits sur internet, mais aussi avoir une vitrine de leur société sur le web, visible 24/24h et 7/7j par les internautes.

 

Le site doit permettre de générer des ventes en ligne et de créer du trafic en magasin.


À court terme, nous souhaitons qu’internet s’inscrive dans une vraie stratégie cross-canal au sein du réseau, dans l’intérêt des points de vente.

 

Les outils existent, à nous de continuer à faire évoluer les mentalités.

 

Il faut être dans l’air du temps, coller au plus près des attentes des consommateurs.


Pouvez-vous nous parler de la stratégie MDD du réseau ?

 

E.C : Les magasins Hydro Sud ont toujours proposé des produits « labellisés » au nom du réseau.
En 2003, nous avons entrepris de « dépoussiérer » notre stratégie MDD (Marques De Distributeurs). Les différents niveaux de gamme ont bien été déterminés, les noms des marques revisités et le design totalement réinventé.
Notre objectif est de fédérer au maximum nos adhérents autour de ces marques et leur permettre de se défendre au mieux face à la concurrence. Mais c’est aussi de répondre aux attentes des clients qui, suivant leur profil, vont pouvoir se tourner vers notre entrée de gamme (SUNNY PRICE), notre cœur de gamme (LABEL HYDRO SUD) ou notre gamme premium (ELITE HYDRO SUD).


D.G : Avec SUNNY PRICE, la promesse est de rendre la piscine accessible à tous, notamment par rapport aux évolutions du marché (les comportements, les terrains et les bassins de plus en plus petits, les primo-accédants ou les locataires souhaitant accéder au marché de la piscine sans budget immédiat...). Dans cette gamme, on retrouve les essentiels de la piscine avec des garanties, à prix mini. Ce ne sont pas des produits discounts.
 

Produits Marques De Distributeurs


Nous voici en 2017 et il nous faut aborder le volet de la transmission. Qu’en est-il ?


E.C :  Au 1er janvier 2017, j’ai cédé 100 % du capital d’Hydro Sud à Jérôme Teisseire, Président du Groupe Holding BricoDeal.
Quand nous nous sommes rencontrés, il y a 18 mois environ, je n’avais pas pour projet de vendre l’entreprise. Le profil de Holding BricoDeal, une société familiale, dont le siège est basé à Le Haillan en Gironde, est assez similaire à celui de notre entreprise.
J’ai compris que l’adossement au Groupe pouvait permettre au réseau d’avancer et j’ai pris la décision de céder l’entreprise, tout en continuant l’aventure Hydro Sud, puisque je reste dans l’entreprise au poste de Directrice Opérationnelle.


Une nouvelle phase de développement pour Hydro Sud ?


E.C : Oui, et point positif pour Hydro Sud, toute l’équipe reste en place. Tous les fondements et valeurs du réseau restent les mêmes. Pour ma part, je serai la garante du maintien de ces valeurs. Comme avant, le travail de l’équipe de la cellule sera de placer l’adhérent au cœur des projets.
 

 

  

 

EAU & TECHNIQUE 82 - Réseau Hydro Sud Direct

 

 
 

Créé en 1983 par Daniel et Mireille GUILLOUF, le Comptoir Hydraulique Montalbanais était à l’origine un petit magasin de 80 m2, qui proposait du matériel d’arrosage et d’irrigation et, dans une moindre mesure, de piscine.
Aurélie, Bertrand et Jean-Charles (respectivement, enfants et gendre des fondateurs) s’expriment sur le réseau :

 

Ă©quipe Eau & Technique 82

Bertrand (le fils), Mireille (la maman),Daniel (le papa),

Aurélie (la fille) et Jean-Charles (le gendre).


« En 1997, l’activité a pris un tournant décisif, avec l’ouverture d’un magasin d’environ 500 m2,  sous l’enseigne ‘EAU & TECHNIQUE 82‘.
Parallèlement (en 1998), l’entreprise a adhéré au réseau de pisciniers Hydro Sud Direct et vu son C.A multiplié par 10, dès la 1re année.
Entre 2001 et 2002, nous avons intégré successivement l’entreprise, pour en prendre officiellement la direction en 2011, au départ de nos parents.
En fait, nos parents ont adhéré au réseau Hydro Sud Direct pour la liberté qu’il garantit au niveau des fournisseurs, pour les supports fournis en marketing, juridique..., les conseils apportés, la communication, la disponibilité... À présent, le réseau, ce sont des liens, des amis… C’est la ‘famille du travail’ précise Aurélie.
»

 

 

 

 

Spécial PROS n°21

 

 

 

 

â–ş Article issu du "Spécial PROS n°21"
Le Magazine des Métiers de la Piscine et du Spa
Pour lire l'intégralité du magazine en ligne cliquez ici

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Redaction - -
En savoir plus:
Contacter HYDRO SUD DIRECT [email protected]
Site de l'auteur http://www.hydrosud-direct.com


Voir également:
Voir également Hydro Sud Direct fait son show lors du Salon d'Enseignes annuel - ( Actualités )
Voir également Une nouvelle identité graphique pour souffler les 20 bougies d'HYDRO SUD DIRECT - ( Actualités )
Voir également HYDRO SUD DIRECT ouvre son 1er magasin au Portugal - ( Actualités )
Voir également Le catalogue HYDRO SUD DIRECT entièrement repensé - ( Nouveautés )
Voir également Grand choix de pièces détachées de marque en ligne - ( Nouveautés )


Contacter HYDRO SUD DIRECT:

Votre nom :

Votre email* :

Saisir le code de sécurité* :
Votre message* :





23124